Page 1 of 2 12 LastLast
Results 1 to 15 of 22

Thread: Petits questionnaires

  1. #1

    Petits questionnaires

    Bonsoir à tous,

    Je suis heureux de savoir qu'il existe ce genre de forum.

    Bref, j'aimerai savoir vos réaction, à deux questions qui me tracasse un peu:

    1) quelle seront vos réaction si vous vous apercevez que votre employeur vient d'engager une nouvelle cadre qui est votre supérieure immédiare. À votre première rencontre, vous vous apercevez que vous l'avez déjà eue un soir comme escorte...comment réagissez-vous ??

    2) scénario inverse, votre employeur vient de recruter une secretaire au sein de votre bureau, vous vous apercevez que vous l'avez déjà eue un soir comme escorte, celle-ci semble ignorer qui vous êtes...

    3) Dernier scénario: votre employeur vient de recruter une nouvelle associée, ayant les même privilèges que vous, et vous vous apercevez que vous l'avez déjà eu un soir comme escorte...Votre réaction ??

    Est-ce que vous croyez que ce genre de chose peuvent arriver ?? Car après tout, il y a des escortes qui sont des universitaires...ou qui font ce métier entre deux contrats !!

    Fidaï

  2. #2
    Bonjour Fidaï...

    Vous ne croyez quand-même pas qu'une demoiselle qui se prostitue pour payer ses études, qui s'efforce d'avoir de très bons résultats scolaires, qui termine ses études et obtient un meilleur poste ou même un poste égal au votre ne mérite pas sa place où elle est?

    Dans ce milieu où l'argent peut paraître «facile» à gagner, il est encore plus facile,pour une demoiselle,de croire qu'elle vivra toujours de cette façon. POur ma part, j'aime bien penser que plusieurs d,entre nous ont compris que ce métier n'est pas éternel et que l'avenir n'y est pas nécessairement.
    Comme vous le dites, plusieurs escortes sont au niveau universitaire et bien qu'ellesaient un jour pratiqué ce «métier», elles n'ont certainement pas gagné leur diplôme de la même façon...

    Je crois que si j'avais à travaillé un jour avec quelqu'un que j'aurais rencontré
    dans ce milieu,j'userais de la plus grande discrétion... et jamais il ne
    me passerait par la tête de me demander comment un «client» (terme que je n'aime d'ailleurs pas employer pour désigner quelqu'un..)puisse avoir les mêmes droits que moi. Je comprends cependant le malaise qu'il pourrait y avoir

    C'est juste mon opinion... Celle d'une escorte qui risque peut-être de vous avoir un jour comme patron... ou employé


    xxxx

    Samantha
    Last edited by Samy; 07-15-2005 at 03:12 AM.

  3. #3

    Il faut s'attarder sur l'essentiel

    Samy a tout à fait raison. Les activités qu'une personne a exercées dans le passé peuvent très bien n'avoir aucune incidence sur son occupation contemporaine. La distinction réside dans la tâche à accomplir, et pas dans la personne qui l'accomplit. À bien y penser, plusieurs d'entre nous avons jadis exercé des activités qu'il est difficile d'associer à notre boulot de maintenant.

    Dans le postulat présenté par Fidaï, je dirais que tout est une question d'attitude. Si les contacts passés entre les intéressés étaient cordiaux et francs, la relation devrait se poursuivre de la même façon. Mais si l'un des deux s'est comporté de façon inacceptable (par exemple, si le «consommateur» (est-ce préférable à «client», Samy? ) a été bête comme ses pieds), il ne faut pas s'attendre à ce que la relation soit très saine dans un autre contexte.

    Pierre Foglia a jadis signé un article dans lequel il faisait état des déboires d'une prostituée qui avait encouru les foudres d'un juge par trop moralisateur. Le texte avait pour titre «La pute». Et se terminait par quelque chose comme «En passant, Jocelyne est prostituée. La pute, ce n'est donc pas elle.» Souvent, l'activité professionnelle d'une personne n'a pas grand chose à voir avec ses qualités humaines.

  4. #4

    Vies antérieures...

    Je suis également d`accord avec Samantha et Danny. Peu importe le scénario, je pense que la discrétion doit être de mise. Je serais un évidemment peu ``déstabilisé`` au début de retrouver Samantha comme ma patronne, ma collègue ou ma secrétaire, mais elle est si intelligente, charmante et adorable que je suis sûr que nous nous entendrions très bien au plan professionnel. Je n`aurais aucune difficulté de travailler avec elle.

    Je serais également déstabilisé si je me retrouvait dans cette situation avec mon ex . Je pense qu`il y aurait alors un malaise profond dans ce cas et j`aurais de la difficulté à opérer... Ce genre de malaise pourrait évidemment survenir selon ce qui s`est passé entre l`escorte et le ``client``, comme le soulignais Danny. En matière de relations interpersonellis, il est toutefois très difficile de prédire ce qui peut arriver. Si on le pouvait, les couples se formeraient et resteraient unis pour la vie.

    Les escortes ont leurs raisons personellis pour exercer leur métier. J`en connais pour qui c`est un mode de vie difficile à mettre de côté. D`autres comme Samantha et Chloë (qui s`est retirée réçemment) le font clairement pendant leurs études avec l`objectif de faire autre chose plus tard. Et lorsqu`elles abandonnent leurs activités d`escortes, il faut considérer cela comme une vie antérieure.

    Comme le disais Chloë sur le MERB en se retirant, ``si vous me croisez sur votre chemin, faites-moi un clin d`oeil, je vous en ferai un également avant de continuer ma route...`` C`est ce que je ferais!

    Lion Heart

  5. #5
    Quote Originally Posted by Lion Heart
    Et lorsqu'elles abandonnent leurs activités d'escortes, il faut considérer cela comme une vie antérieure.
    Évidemment, une question reste encore ouverte. Si la collègue/patronne/subalterne exerce encore comme escorte et qu'on fait cette découverte à l'occasion d'un rendez-vous. Voilà qui ouvre la porte à bien des scénarios et des péripéties!

  6. #6
    Registered User
    Join Date
    Nov 2004
    Location
    Montreal
    Posts
    178
    Quote Originally Posted by Danny
    Évidemment, une question reste encore ouverte. Si la collègue/patronne/subalterne exerce encore comme escorte et qu'on fait cette découverte à l'occasion d'un rendez-vous. Voilà qui ouvre la porte à bien des scénarios et des péripéties!
    Quelle que soit la raison pour laquelle une fille fait de l'escorte, et qu'elle soit encore dans ce milieu ou non, elle a droit a sa vie privee. En aucun cas le fait d'apprendre qu'une employee ou partenaire de travail est aussi escorte ne devrait changer notre attitude vis a vis son travail ou sa personne.

    Et si on renversait les roles? Disons que certaines personnes de ton entourage de travail, patron et/ou subalternes, decouvrent que tu vois des escortes, comment penses-tu qu'ils vont reagir? Serais-tu d'accord a ce que leur attitude change a ton egard? Et si les personnes qui te regardent etaient des femmes?

    Matiere a reflexion

    Gentle

  7. #7
    Almost A GOOD BOY
    Join Date
    Nov 2004
    Location
    STEAM ZONE
    Posts
    358

    et pourquoi pas...

    Quote Originally Posted by Samy
    Bonjour Fidaï...

    C'est juste mon opinion... Celle d'une escorte qui risque peut-être de vous avoir un jour comme patron... ou employé

    xxxx

    Samantha
    Si cela se produit , promet moi d'accepter mon invitation a diner !!!
    Je récompense toujours mes bon employés (es)

    Spiky

    Note: I can't wait for you Samy

  8. #8
    Registered User
    Join Date
    Jun 2003
    Location
    Que
    Posts
    462
    Réponse au question no:

    1) Rien du tout, fait semblant de l'avoir vue la première fois.

    2) Me dérange pas, je fait la même chose, lui parler avec comme avec les
    autres sécrétaires.

    3) Rien du tout, je suis content pour elle.

  9. #9
    Registered User
    Join Date
    Nov 2004
    Location
    Montreal
    Posts
    178
    Oh my, Oliver, you have this blunt way to put things into words. Ouch!

    Merci Man911 de me rassurer, à savoir que je ne suis pas tout seul à penser que ca ne change rien qu'elle soit escorte ou pas.

  10. #10

    This thread is very encouraging !!!!!!!

    It is very encouraging to read this thread
    It is very hard to be a sex worker and be a student at the same time. As a student one is respected and treated like a potentiality, a hope and a possibility.
    On the other hand as a Sex Worker most people tends to treat us like we are in a dead end and deseased and criminals who does crime without doing time.
    Sex workers experience tremendous stigma and social isolation.

    Sex work is very hard work, many has to give up on serious relationships. Often we are doing this to help poor families back home, to pay for school etc... I am very gratefull to be in Canada where i am respected most of the time and perceived as someone who could become somebody.

    Therefore the idea of doing all the hard school work and then be denied work in the future because i have been a bad girl sound just very unfair to me.

    Like i said before and HonestAbe agreed with me, there are many types of sex work. Some females of the upper class will only married the well to do. But yet none of them( the good girls ) will be denied work opportunities or serious relationships because of their socially accepted prostitution.

    This will encourage meny of us to work harder this summer so we can be back in school in september.
    Thank you for the encouragemt !!!!!!
    Last edited by Mod 2; 07-17-2005 at 01:46 AM. Reason: Color removed
    Dont worrry about the world coming to
    an end, it is already tomorrow in Australia.

  11. #11
    proud infidel
    Join Date
    Sep 2004
    Location
    from the civilized world
    Posts
    1,983
    Quote Originally Posted by Juliana
    It is very hard to be a sex worker and be a student at the same time. As a student one is respected and treated like a potentiality, a hope and a possibility.
    On the other hand as a Sex Worker most people tends to treat us like we are in a dead end and deseased and criminals who does crime without doing time.
    Sex workers experience tremendous stigma and social isolation.
    Since we're not about to see a major shift in public opinion regarding sex workers and their Johns, perhaps the best thing to do in the meantime is to try to work on the ability of not caring about what other people can think or say.
    Last edited by Mod 2; 07-17-2005 at 01:47 AM. Reason: Color removed from the quote
    fml

  12. #12

    This is a free course on Diplomacy !

    Dear FemaLuver
    You are so right there is much more social acceptance of Sex Workers, yet some people fell entitle to be verbaly abusive anyways.

    Let-me tell you, one good thing about having to put up with all the harrassment in this board is that i am taking advantage of it and learning how to be very diplomatic.
    When i graduate i might enter politics.
    Dont worrry about the world coming to
    an end, it is already tomorrow in Australia.

  13. #13

    Better yourself?

    Hey Juliana,

    I thought you were trying to say that you are a sex worker in order to finance your studies to better yourself. What is this about lowering yourself to become a politician?

  14. #14

    Not all politicians are corrupt.....

    Dear Anon_vlad, the politicians who have inspired me, in north america are Piere Elliote Trudeau and John F. Kennedy.

    Luis Ignacio da Silva, Lula the present Brazilian president, also Benedita da Silva and Darcy Ribeiro these brazilian politicians are fighting to make sure poor childrem in brasil go to school everyday with shoes on their feet and food in their stomach.

    Not all politicians are doing their work with a self interested agenda.

    Piere Elliote Trudeau putted the issue of homosexuality in the table when it was a great tabu to discuss the rights of gay people. He also opened the doors to the immigrantes to come to canada.

    John F. Kennedy stand up to the american army and said no to the invasion of Cuba. He also opened the doors to the many of the civil rights of African Americans.

    As you can see not all politicians are the same. I have many aspirations and i find politics too serious and too hypocritical for my taste.

    However the idea of Sex Workers in politics is a great idea. After all somebody got bring up the unaceptable endless murders of street sex workers, just think about Vancouver.
    Last edited by Mod 2; 07-17-2005 at 01:48 AM. Reason: Color removed
    Dont worrry about the world coming to
    an end, it is already tomorrow in Australia.

  15. #15
    Registered User
    Join Date
    Jan 2004
    Location
    The Da of the Dasein
    Posts
    1,640

    Thumbs down Thumbs up for Lula!

    Quote Originally Posted by Juliana


    Luis Ignacio da Silva, Lula the present Brazilian president, also Benedita da Silva and Darcy Ribeiro these brazilian politicians are fighting to make sure poor childrem in brasil go to school everyday with shoes on their feet and food in their stomach.


    Lula is also fighting against sexual tourism in Brazil

    http://www.brazzilmag.com/content/view/1113/49/
    http://www.libertadlatina.org/Lat_Br...02-05-2005.htm
    http://jbonline.terra.com.br/jb/pape...050105002.html
    ἄνθρωπος μέτρον
    Man is the measure of all things

    Sexo sin pecado es como huevo sin sal (Le sexe sans péché est comme un œuf sans sel/Sex without sin is like an egg without salt) [Carlos Fuentes]

Page 1 of 2 12 LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •