Page 1 of 2 12 LastLast
Results 1 to 15 of 30

Thread: Reportage

  1. #1

    Question Reportage

    Bonjour,

    Je suis à la recherche de personnes francophones qui fréquentent les travailleuses du sexe à Montréal ou dans la région de la métropole.

    Nous préparons une émission radio spéciale sur le débat autour du projet C-36 du gouvernement conservateur. J'ai rencontré de nombreuses personnes dans l'industrie mais toujours pas de client.

    Comme ce témoignage est pour la radio, l'anonymat est assuré.

    Je cherche à connaître le point de vue des clients qui sont les premiers visés par le projet de loi et qui seront criminalisé si jamais la nouvelle loi n'est pas contestée.

    Vous pouvez faire circuler ce message ou encore me contacter pour plus de détails par ce site.

    Merci et bonne journée,

    Kikiriki

  2. #2
    This person goes by the name kikiriki, and we are supposed to take them seriously?

  3. #3
    Registered User
    Join Date
    Jul 2004
    Location
    ZION
    Posts
    2,547
    Quote Originally Posted by Mizo1951 View Post
    Or, you can become a client yourself and solve the mystery.

    p.s your first date would be on us "merbites"
    Mizo1951 did answer you perfectly...really perfect answer...could not agree more...
    Donner une deuxième chance a quelqu'un qui ta trahi c'est comme donner une deuxième balle a quelqu'un qui ta manqué!!!

  4. #4
    Quote Originally Posted by reverdy View Post
    Kirikiki,

    Si vous voulez être pris au sérieux, et étant donné que vous vous attendez à ce que des clients dévoilent un partie de leur vie privée, voici un exemple d'une manière professionelle de s'addresser à notre communauté:

    https://merb.cc/vbulletin/showthread...curity-Project

    Sans une idée claire de qui vous êtes exactement, et de pour quelle agence médiatique vous travaillez, fort probablement peu d'entre nous seront intéressés à collaborer.
    Excellent post.

  5. #5
    Registered User
    Join Date
    Feb 2013
    Location
    Mtl, Qc
    Posts
    311
    Nothing, absolutely nothing good came come from doing an interview on this hobby.
    The difference between a Casino and a church is when you pray in a Casino you actually mean it.

  6. #6
    Illecebrous Quaintrelle
    Join Date
    Mar 2011
    Location
    Montreal & somewhere in your arms in Canada
    Posts
    490
    Quote Originally Posted by reverdy View Post
    Kirikiki,

    Si vous voulez être pris au sérieux, et étant donné que vous vous attendez à ce que des clients dévoilent un partie de leur vie privée, voici un exemple d'une manière professionelle de s'addresser à notre communauté:

    https://merb.cc/vbulletin/showthread...curity-Project

    Sans une idée claire de qui vous êtes exactement, et de pour quelle agence médiatique vous travaillez, fort probablement peu d'entre nous seront intéressés à collaborer.
    Très bien dit, Reverdy.

    Quote Originally Posted by kikiriki View Post
    ...
    Nous préparons une émission radio spéciale sur le débat autour du projet C-36 du gouvernement conservateur. J'ai rencontré de nombreuses personnes dans l'industrie mais toujours pas de client.

    Je cherche à connaître le point de vue des clients qui sont les premiers visés par le projet de loi et qui seront criminalisé si jamais la nouvelle loi n'est pas contestée.

    Vous pouvez faire circuler ce message ou encore me contacter pour plus de détails par ce site.
    Avec de plus amples informations, il me fera plaisir de communiquer votre message à un de mes clients qui est déjà actif à se regard.

    Sans plus d'informations, je vous souhaite bonne chance à trouver des clients sérieux qui seront prêts à participer à votre émission.
    Welcome to distinctive exclusivity, exquisite refinement and classic elegance
    www.gabriellalaurence.com

  7. #7
    Merci pour vos commentaires. Il s'agit d'une émission radio à Radio-Canada. Nous préparons cette émission spéciale pour l'automne. Comme je l'ai mentionné, il ne nous manque que le point de vue des clients pour compléter nos interviews. Les rencontres sont anonymes et visent à faire connaître les besoins mais aussi la diversité des clients. Une manière de montrer autre chose que les clichés habituels et aborder le projet de loi C-36 et son aspect punitif pour les clients. Il ne s'agit pas d'une étude universitaire mais bien de témoignages. Les principales questions posées (et qui doivent être enregistrées c'est de la radio) seront : Les raisons pour lesquelles vous utilisez les services des travailleuses du sexe? Les risques actuels pour les clients? Les risques si C-36 passe? Souhaiteriez-vous la légalisation? Avec quel type d'encadrement? L'évolution du milieu depuis les dix dernières années? Que feriez-vous si vous constatez qu'une fille est mineure ou travaille contre son gré?

    Comme je l'ai mentionné, votre collaboration serait très appréciée et anonyme. Je vous indiquerai en message privé mes coordonnées. Merci encore pour vos recommandations.

  8. #8
    Bonjour kikiriki

    j'ai une grande méfiance à l'égard de La Presse et de Radio-Canada. Il y a un parti pris, non pas peut-être de vous, mais certainement de vos employeurs.

    Radio-Canada épice plusieurs de ses articles d'un encadré très particulier depuis un an et demi. Vous pouvez le voir sur la page suivante:

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelles...interdit.shtml

    C'est une aberration qu'aucun journaliste qui a fouillé le moindrement son sujet ne pourrait accepter. Il a été construit non pas avec la volonté de diffuser de l'information qui reflète la réalité mais bien celle de diffuser une image misérabiliste de la prostitution parce qu'elle fait vendre.

    Hélas, kirikiki, la réputation de votre employeur vous précède. Je m'étonne d'ailleurs que vous ne trouviez pas de clients à interroger compte tenu de la quantité de clients qu'il a chez les employé-e-s de Radio-Canada

    Nous sommes nombreux à s'être posé la question. Devrait-on intervenir? Beaucoup d'entre nous, qui n'ont pas peur de prendre la parole, ont choisi de ne pas le faire parce qu'ils jugent que cette question ne regarde que les travailleuses du sexe. Je suis auditeur de Radio-Canada, mais je n'interviens pas dans la négociation des conditions de travail de ses employés.

    Vous voulez peut-être montrer une image plus réaliste des clients de la prostitution et je vous en félicite. Vous trouverez quelques clients qui vous donneront quelques infos. Le problème, c'est quoi faire avec ces infos puisque personne ne vit la situation de client de la même façon. Vous en apprendrez bien plus sur les clients de la prostitution en lisant Monto et Atchison (ce dernier donne une réponse chiffrée à votre toute dernière question), les deux travaillant avec des méthodes rigoureuses et de gros échantillons.

    Beaucoup de journalistes s'étonnent que les clients ne prennent pas la parole puisqu'ils sont les premiers concernés, ceux sur qui la répression devrait s'abattre. Il n'y a personne qui s'intéresse au sort des clients, ni dans les gouvernements, ni dans l'opinion publique, ni chez les policiers. Les travailleuses du sexe ne s'y intéresseraient pas beaucoup s'ils ne représentaient pas une source de revenu. Si vous voulez mon avis, la plupart des clients s'en accommodent parfaitement. De façon générale, le client préfère qu'on (les voisins, les parents, la conjointe ou la police )ne s'intéresse pas à lui, parfois parce qu'il a honte, mais surtout pour ne pas choquer.

  9. #9
    Registered User
    Join Date
    Jul 2011
    Location
    Snuggletown
    Posts
    1,834
    Quote Originally Posted by kikiriki View Post
    Je vous indiquerai en message privé mes coordonnées.
    Pourquoi garder vos coordonnées secrète? Avez-vous peur que vos employeurs apprenne que vous faites un reportage? Les clients sur merb sont très variés, mais ils ont tous un détecteur de bullshit bien développé. C'est déjà difficile de les convaicre, mais s'ils ne vous prennent pas au sérieux c'est carrément impossible.

    Quote Originally Posted by gugu View Post
    Radio-Canada épice plusieurs de ses articles d'un encadré très particulier depuis un an et demi. Vous pouvez le voir sur la page suivante:

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelles...interdit.shtml
    Tel qu'indiqué au bas, la référence de cette ''information'' est le Conseil du Statut de la Femme. Ce qui est comparable à citer des chiffres sur l'avortement diffusés par l'Église Catholique.
    “Truth, Justice, Freedom, Reasonably Priced Love.”

  10. #10
    Un film a déjà été diffusé sur RDI et SRC concernant les travailleuses du sexe: L`Imposture, qui ne voient ces femmes que comme des victimes et qui détestent ce travail.
    Aucun réseau ne semble vouloir présenter l`autre côté de la médailles, soient les femmes qui aiment ce métier: Les crimiellis de Jean-Claude Lord.
    Les réseaux de télévisions ne semblent vouloir présenter que le point de vue des abolitionnistes du travail dus exe.

  11. #11
    Registered User
    Join Date
    Aug 2010
    Location
    Habs Nation!
    Posts
    464
    D'ailleurs la vision de l'imposture est très bien representé dans un certain projet de lois nommé C-36.....
    Et je l'écoute (Joël Bouchard) toujours jusqu'à la fin de son laïus parce que je suis convaincu qu'un jour, il va terminer en nous offrant des voitures usagées à des prix INCROYABLES!

    -Ronald King

  12. #12
    En fait tout les médias n'offrent qu'une vulguaire mascarade, ils prétendent que le seuil d'entrée dans l'industrie est de 14-15 ans, hors quand on leur donne une étude pour démistifier le tout, on nous met sur le bas côté et on nous raye des sources potentielles, ils disent également que 97% des gens sont forcés, battus dans ce milieu ce qui n'est pas le cas. 2 journalistes de la Presse on voulu m'offrir une entrevue pour avoir les dessous du milieu et lorsque l'entrevue fût faite, l'on m'annonce qu'ils ne peuvent la diffuser parce que ce n'est pas le côté qu'ils veulent diffuser je vous le demande, est-ce pour nous qu'ils veulent travailler ou contre nous?

    Personnellement je n'encouragerais pas un client à divulguer quoi que ce soit à la presse, le tout pourrait se retourner contre lui.

    Quote Originally Posted by Siocnarf View Post
    Pourquoi garder vos coordonnées secrète? Avez-vous peur que vos employeurs apprenne que vous faites un reportage? Les clients sur merb sont très variés, mais ils ont tous un détecteur de bullshit bien développé. C'est déjà difficile de les convaicre, mais s'ils ne vous prennent pas au sérieux c'est carrément impossible.
    Demandez lui en privé et il vous les donnera moi je les ai recu

  13. #13
    Cette discussion est une très bonne chose. Je disais ça en passant.

  14. #14
    Quote Originally Posted by Lily-Rose View Post
    Cette discussion est une très bonne chose. Je disais ça en passant.
    Alors voilà je viens de discuter avec le reporter et je me ferai une joie de m'y joindre pour cette émission. Ceux qui me connaissent assez et qui souhaite m'appuyer dans le mouvement de démontrer que le modèle nordique dans la loi C-36 n'est pas la solution, venez me voir en privé.

    La discution sera effectué en privé, anonymat complet, voix masterisée si nécessaire.

    J'attends vos messages en privé.

    Amelie Jolie et moi-même militons pour la cause et sommes prêtes à prendre part à ce mouvement médiatisé... Voyez déjà le reportage avec Stu Pitt (même s'il n'a pas l'air sérieux) et l'article qui sortira prochainement dans le Huffington Post ainsi que le devoir.

    Nous ne sommes pas des victimes et nous le clamerons haut et fort!

  15. #15
    Quote Originally Posted by Laila McCole View Post
    Nous ne sommes pas des victimes et nous le clamerons haut et fort!
    Y aura t-il des clients? Si les clients ne participent pas je ne vois pas comment évoluer ;-)

Page 1 of 2 12 LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •