Results 1 to 10 of 10

Thread: Loi-c36 expliquée en Logo / Bill 36-C explained with Lego

  1. #1

    Loi-c36 expliquée en Logo / Bill 36-C explained with Lego


  2. #2
    Registered User
    Join Date
    Aug 2010
    Location
    South shore of Montreal
    Posts
    261
    Very funny, but you see that this law is stupid. Another way to create work for lawyers and judges and empty your pocket......

  3. #3
    Registered User
    Join Date
    Oct 2004
    Location
    Montreal
    Posts
    99

    Cool

    Quote Originally Posted by Atlante 007 View Post
    Very funny, but you see that this law is stupid. Another way to create work for lawyers and judges and empty your pocket......
    It would be funny if it wasn't so stupid!

    A make-work project for politicians, lawyers, and lobby groups.
    When are Canadian legislators gonna realize that you can't control human behaviour
    with half-baked morality laws?
    This law simply ends up hurting people, not protecting them! My guess is that 99%
    of normal hobbyists and SPs are against this law. But there is an election next year, so the
    Harper government will pander to its electoral base with simplistic moral laws, that falsely claim to
    protect average Canadians from their own sexual instincts.

    If it legal to sell sex, how can it be illegal to buy sex?
    Really, either pass a law making prostitution illegal period, or make prostitution legal with safety standards,
    worker health regulations, and taxation of revenues.
    Then let the average Canadian voter decide in the next election.
    Anyone want to start the Safe Sex Party of Canada? LOL

  4. #4
    Wow ! Amazing video lol

  5. #5
    La loi C-36 interdit tout acte sexuel entre deux personnes adultes et consentantes en retour d’un montant d’argent. Cette loi vise à interdire aux hommes et aux femmes majeurs du Canada de faire ce qu’ils ou elles veulent avec leurs corps et leur argent.

    Amusons-nous maintenant avec cette loi rétrograde.

    Demain matin, le mois prochain ou l’année prochaine, les politiciens considèrent soudainement que certains actes commis par des adultes consentants, hétérosexuels, homosexuels ou transsexuels, sont dégradants selon eux, obscènes à leurs yeux, contre nature, immoraux ou anti religion. Des actes aussi simples que les objets ou jeux sexuels, les relations anales, la fellation, le cunnilingus, l’anulingus. Que décident de faire ces moralistes? Faire une loi, par exemple la loi C-37, pour interdire ces actes sexuels particuliers entre adultes consentants car pour eux, ces actes sont dégradants, avilissants, honteux et pervers. La loi C-37 interdit donc la diffusion par tous les médias de matériel de ces actes, sinon les auteurs seront condamnés à des amendes et à la prison. Une annexe de cette loi, rajoutée en catimini, vient aussi interdire ces actes sexuels particuliers dans les résidences privées des Canadiens sous peine d’amendes progressives. Par une annexe de la loi, les dénonciateurs sont encouragés à faire des plaintes au gouvernement pour des récompenses monétaires.

    Quelques mois ou années plus tard, des politiciens non rassasiés de morale, viennent passer avant Noel la loi C-38 visant à réguler le nombre de relations sexuelles des Canadiens dans une année car le fait d’avoir trop de relations sexuelles va contre leur morale, leur devoir et leur religion. De plus, cette loi suggère fortement aux adultes de ne plus faire l’acte sexuel que pour avoir des enfants, pour la procréation et non pour le simple plaisir.

    Finalement, pas très longtemps plus tard, d’autres politiciens créent la loi sur la sexualité qui fait en sorte que des adultes consentants n’ont droit de forniquer dorénavant que s’ils sont dûment mariés à l’Église et des crédits annuels de fornication sont accordés par le gouvernement en fonction du nombre d’années que les gens sont mariés. À la fin de l’année, une déclaration de fornication doit être complétée et 50% des crédits de fornication non utilisés sont reportables à l’année suivante. Bien sûr, les relations autres qu’hétérosexuelles sont punissables sévèrement par la loi C-69 et le seul acte sexuel possible et accepté dans les résidences privées canadiennes est maintenant la position du Missionnaire. Evidemment, cela va de soi, l'orgasme féminin est sévèrement proscrit par la loi.

    Bonne année 2015.

    AR

  6. #6
    Registered User
    Join Date
    Nov 2011
    Location
    montreal and quebec
    Posts
    968
    Quote Originally Posted by Amant Romantique View Post
    La loi C-36 interdit tout acte sexuel entre deux personnes adultes et consentantes en retour d’un montant d’argent. Cette loi vise à interdire aux hommes et aux femmes majeurs du Canada de faire ce qu’ils ou elles veulent avec leurs corps et leur argent.

    Amusons-nous maintenant avec cette loi rétrograde.

    Demain matin, le mois prochain ou l’année prochaine, les politiciens considèrent soudainement que certains actes commis par des adultes consentants, hétérosexuels, homosexuels ou transsexuels, sont dégradants selon eux, obscènes à leurs yeux, contre nature, immoraux ou anti religion. Des actes aussi simples que les objets ou jeux sexuels, les relations anales, la fellation, le cunnilingus, l’anulingus. Que décident de faire ces moralistes? Faire une loi, par exemple la loi C-37, pour interdire ces actes sexuels particuliers entre adultes consentants car pour eux, ces actes sont dégradants, avilissants, honteux et pervers. La loi C-37 interdit donc la diffusion par tous les médias de matériel de ces actes, sinon les auteurs seront condamnés à des amendes et à la prison. Une annexe de cette loi, rajoutée en catimini, vient aussi interdire ces actes sexuels particuliers dans les résidences privées des Canadiens sous peine d’amendes progressives. Par une annexe de la loi, les dénonciateurs sont encouragés à faire des plaintes au gouvernement pour des récompenses monétaires.

    Quelques mois ou années plus tard, des politiciens non rassasiés de morale, viennent passer avant Noel la loi C-38 visant à réguler le nombre de relations sexuelles des Canadiens dans une année car le fait d’avoir trop de relations sexuelles va contre leur morale, leur devoir et leur religion. De plus, cette loi suggère fortement aux adultes de ne plus faire l’acte sexuel que pour avoir des enfants, pour la procréation et non pour le simple plaisir.

    Finalement, pas très longtemps plus tard, d’autres politiciens créent la loi sur la sexualité qui fait en sorte que des adultes consentants n’ont droit de forniquer dorénavant que s’ils sont dûment mariés à l’Église et des crédits annuels de fornication sont accordés par le gouvernement en fonction du nombre d’années que les gens sont mariés. À la fin de l’année, une déclaration de fornication doit être complétée et 50% des crédits de fornication non utilisés sont reportables à l’année suivante. Bien sûr, les relations autres qu’hétérosexuelles sont punissables sévèrement par la loi C-69 et le seul acte sexuel possible et accepté dans les résidences privées canadiennes est maintenant la position du Missionnaire.

    Bonne année 2015.

    AR
    Vraiment tres bien écrit,la seule chose qui manque ce sont les réglements qui accompagnent les nouvelles loisavec les peines minimales de prison pour chaque sexuel défendu.

  7. #7
    Laissons les politiciens punir les gens selon leur perception du côté honteux de l'acte sexuel commis et leur niveau personnel de tolérance morale.

    AR

  8. #8
    Pour les politiciens fourrer le monde est loin d'etre sexuel

  9. #9
    Registered User
    Join Date
    Aug 2010
    Location
    South shore of Montreal
    Posts
    261
    C'est parce qu'ils sont impotents, mais atteints du syndrome de Napoléon ( communément appelé syndrome du minus) c'est la seule facon pour eux d'avoir un orgasme quelconque....

  10. #10


    Quote Originally Posted by miss lizzy View Post
    Pour les politiciens fourrer le monde est loin d'etre sexuel

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •