Results 1 to 3 of 3

Thread: VIH/SIDA - Bonne nouvelle!

  1. #1

    VIH/SIDA - Bonne nouvelle!

    La ruse du VIH enfin décodée

    Une équipe montréalaise découvre comment le virus déjoue le système immunitaire pour mieux s’installer

    Anne Caroline Desplanques
    Mercredi, 15 juillet 2015 20:35
    MISE à JOUR Mercredi, 15 juillet 2015 21:51

    http://www.journaldemontreal.com/201...-enfin-decodee

    Le VIH/sida pourrait bien être enfin éradiqué grâce à la contribution de deux scientifiques montréalais qui ont découvert comment le virus parvient à duper notre système immunitaire.

    Cette découverte «nous rapprochera d’une fin pour le VIH/sida», estime Robert Reinhard, du Consortium canadien de recherche sur la guéé́rison du VIH (CanCURE).

    «On est très excités», se réjouit le Dr Éric Cohen, qui chapeaute CanCURE et dirige l’unité de recherche en rétrovirologie humaine à l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM).

    Son équipe a décodé un mode d’action du virus qui pourrait permettre d’élaborer un remède qui rétablirait nos mécanismes de défense immunitaire naturelle. Nous parviendrions ainsi à empêcher le VIH de se multiplier au point de devenir impossible à éliminer, comme c’est le cas actuellement.


    Système immunitaire

    Avec la Dre Mariana Bego, le Dr Cohen a découvert la ruse qu’utilise le VIH pour berner notre système immunitaire.

    Le processus est le suivant: quand le VIH arrive dans notre corps, il est aussitôt repéré par les cellules immunitaires chargées de la défense immédiate contre les infections.

    Celles-ci patrouillent en permanence dans le corps et, dès qu’elles repèrent un intrus, elles sécrètent un groupe de protéines nommées interférons.

    La mission de l’interféron est de déclencher les mécanismes de défense des cellules avoisinantes pour empêcher la propagation de l’intrus. Un des effets secondaires de cette lutte est la fièvre ressentie par la personne atteinte.


    À la merci du virus

    Mais le VIH réplique en sécrétant une protéine virale qui bloque la sécrétion d’interféron. Sans ce signal d’alarme, les cellules ne se défendent pas. Le virus peut donc se multiplier à sa guise pour créer rapidement des réservoirs viraux dormants.

    «Les médicaments contrôlent le virus dans la phase de multiplication, mais n’ont aucun effet sur les réservoirs viraux latents. C’est pour ça qu’on est obligé de prendre la thérapie antirétrovirale à vie», explique le Dr Cohen. Il estime que la découverte de son équipe pourrait contribuer à établir enfin «une stratégie pour une rémission totale».


    Éliminer le VIH/sida d’ici 2030 est possible

    Une génération sans VIH/sida est désormais envisageable d’ici 2030, d’après le tout dernier rapport de l’ONUSIDA, présenté mardi par le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.

    Déjà, la lutte acharnée que mène la communauté internationale est un succès. «L’épidémie a été enrayée et inversée», s’est réjoui Ban Ki-moon.

    Entre 2000 et 2014, le nombre de nouvelles infections a en effet plongé de 35,5 %. De plus, le nombre de personnes traitées aux antirétroviraux est passé d’un million en 2001 à 15 millions en 2015.

    «Mettre fin à l’épidémie de sida [...] d’ici 2030 est ambitieux, mais réaliste», a estimé le secrétaire général de l’ONU.


    Investir davantage

    Pour y parvenir, il faudra toutefois continuer d’investir gros, prévient l’Organisation des Nations unies. Alors que le monde a déboursé 21,7 milliards $ US cette année, il devra délier davantage les cordons de sa bourse, jusqu’à 32 milliards $ US chaque année d’ici 2020, selon l’ONU.

    «Nous devons d’urgence mener des efforts à plus grande échelle ces cinq prochaines années», a pressé Ban Ki-moon. L’objectif premier est de rendre le dépistage et les traitements accessibles à tous, partout dans le monde.

    «Sur les 36,9 millions de gens infectés dans le monde, seulement 15 millions de personnes sont traitées», insiste le Dr Éric Cohen, virologue et directeur de l’unité de recherche en rétrovirologie humaine à l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM).


    Malades vieillissants

    Le scientifique souligne par ailleurs que «même si demain matin on élargissait l’accès aux médicaments au monde entier, il restera toujours 36,9 millions de personnes infectées qui auront toujours le virus».

    «Il faut trouver une solution pour ceux qui sont déjà infectés, qui vieillissent avec le virus et subissent des complications importantes», conclut le Dr Cohen.


    Le VIH/SIDA en chiffres

    ◾ 36,9 M de personnes vivent avec la maladie dans le monde

    ◾ 15 M de personnes dans le monde suivent une thérapie antirétrovirale

    ◾ 21,7 G$ US ont été investis dans le monde pour combattre le virus cette année

    ◾ 30 min: temps nécessaire pour obtenir le résultat d’un test de dépistage

    ◾ 100 $ US: coût d’un an de thérapie antirétrovirale

    ◾ L’épidémie perd de la vitesse: -35,5 % de nouvelles infections entre 2000 et 2014

  2. #2
    Gorgeous ladies Fanatic
    Join Date
    Apr 2014
    Location
    Northern emisphere
    Posts
    5,925

    Cunning HIV finally decoded

    Excellent article Lily-Rose ! Merci
    La traduction Anglaise par Google


    Cunning HIV finally decoded
    A Montreal team discovers how the virus eludes the immune system to better settle
    11,5K
    103

    OTHER
    Eric Cohen
    PHOTO COURTESY
    The Eric Cohen and Dr. Mariana Bego made ​​a historic breakthrough that could help eradicate HIV / AIDS.
    Anne Caroline Desplanques
    ANNE CAROLINE DESPLANQUES
    Wednesday, July 15, 2015 8:35 p.m.
    Update
    Wednesday, July 15, 2015 9:51 p.m.
    HIV / AIDS could be eradicated finally thanks to the contribution of two Montreal scientists who discovered how the virus manages to trick our immune system.
    This discovery "bring us closer to an end for HIV / AIDS," said Robert Reinhard, the Canadian Research Consortium on HIV guéérison (CanCURE).
    "We're very excited," says Dr. Eric Cohen, who oversees CanCURE and directs the Human Retrovirology Research Unit at the Institute of Clinical Research Montreal (IRCM).
    His team has decoded the virus a mode of action that could help to develop a remedy that would restore our natural immune defense mechanisms. We would come and keep HIV from multiplying to the point of impossible to eliminate, as is currently the case.
    Immune system
    With Dr. Mariana Bego, Dr. Cohen discovered the ruse used by HIV to fool our immune system.
    The process is as follows: When HIV enters the body, it is immediately spotted by the immune cells responsible for the immediate defense against infection.
    "The discovery of Drs Bego and Cohen [...] bring us closer to an end for HIV / AIDS. "- Robert Reinhard, CanCURE
    They constantly patrol the body and, as soon as they spot an intruder, they secrete a group of proteins called interferons.
    The mission of interferon is to trigger neighboring cells defense mechanisms to prevent the spread of the intruder. A side effect of this struggle is the fever felt by the person.
    At the thank you of the virus
    But HIV viral replica by secreting a protein that blocks the secretion of interferon. Without this alarm signal, the cells do not defend themselves. The virus can therefore multiply at will to quickly create dormant viral reservoirs.
    "Drugs control the virus multiplication phase, but have no effect on the latent viral reservoirs. That is why we are obliged to take antiretroviral therapy for life, "says Dr. Cohen. He believes that his team's discovery could help to finally establish "a strategy for complete remission."
    Eliminate HIV / AIDS by 2030 is possible
    An HIV / AIDS is now possible by 2030, according to the latest UNAIDS report, presented Tuesday by the secretary general of the UN, Ban Ki-moon.
    Already, the fierce struggle of the international community is a success. "The epidemic has been halted and reversed", welcomed Ban Ki-moon.
    Between 2000 and 2014 the number of new infections has indeed plunged 35.5%. In addition, the number of people on antiretroviral therapy rose from one million in 2001 to 15 million in 2015.
    "Ending the AIDS epidemic [...] by 2030 is ambitious but realistic," said the UN Secretary General.
    Invest more
    To achieve this, however, it will continue to invest large, warns the United Nations. While the world has disbursed US $ 21.7 billion this year, it will further untie the purse strings, up US $ 32 billion annually by 2020, according to the UN.
    "We urgently need to conduct larger scale efforts over the next five years," urged Ban Ki-moon. The primary objective is to make screening and treatment available to all, everywhere.
    "Of the 36.9 million people infected worldwide, only 15 million people are treated," stresses Dr. Eric Cohen, a virologist and director of the Human Retrovirology Research Unit at the Montreal Institute of Clinical Research (IRCM).
    Aging patients
    The scientist also points out that "even if tomorrow morning we expanded access to medicines to the world, there will always be 36.9 million infected people still have the virus."
    "We must find a solution for those who are already infected with the virus that age and experience significant complications," says Dr. Cohen.
    HIV / AIDS IN FIGURES
    36.9 million people are living with the disease worldwide
    15 million people worldwide on antiretroviral therapy
    USont $ 21.7 billion was invested in the world to fight the virus this year
    30 min: time to obtain the result of a screening test
    US $ 100: cost of a year of antiretroviral therapy
    The epidemic loses speed: -35.5% of new infections between 2000 and 2014





    Cheers




    Booker

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •