Quote trouvee sur leur site:

{Média Opinion Action à procédé à une dénonciation auprès de Revenu Québec pour près de 17 établissements (escortes, masseuses, danseuses) dans la ville de Québec. On peut cependant croire que cette dénonciation n’a pas été exécuté. Nous vérifierons auprès de Revenu Québec si notre dénonciation a été exécuté, si elle ne l’est pas nous procéderons à une autre dénonciation beaucoup plus grosse car nous allons inclure les travalleuises du sexes de Montréal (la plus grande ville ou la prostitution et même la prostitution juvénile est une véritable industrie non réglementé et dont aucun revenus n’est imposé).

Média Opinion Action croit que le phénomène de la prostitution est la pour rester et doit être encadré et les revenus imposés, exactement comme des travailleurs autonomes.

Un jour lorsque que Média Opinion Action a voulu trouver du vrai travail au policier (car il y avais des jeunes qui pratiquaient la planche à roulette et qui ont reçu des constats d’infraction). Nous avons procéder à un exercice bien simple, nous avons contacté la police de Montréal et nous avons sélectionner aux hasard en se fermant les yeux une annonces de services de massages dans le Journal de Montréal (il y en a tellement, au moins quatre rangées) afin de porter une plainte contre cette entreprise. Un mois plus tard une policière nous contacte et nous remercie d’avoir dénoncé cette entreprise et nous confirme qu’il y avais effectivement de la prostitution mais pas n’importe qu’elle type de prostitution, de la prostitution juvénile. Alors la policière nous a demandé comment nous avions fait pour obtenir ces informations et nous lui avons expliquez notre procédure pinatta style les yeux bandés… La policière était bouche bée et il y a eu un long silence .**