Results 1 to 2 of 2

Thread: Sex Parties in Montreal? DSK linked to a sex-orgy party ring.

  1. #1
    Kansas Frank
    Guest

    Post Sex Parties in Montreal? DSK linked to a sex-orgy party ring.

    I wonder if sex orgy parties are permitted in Montreal. If so, DSK should move to Montreal or buy a residence there.

    I love what his lawyer said:

    WSJ reported this:

    "In a colorful exchange in a recent radio interview, one of Mr. Strauss-Kahn's lawyers, Henri Leclerc, said the former IMF chief wasn't aware that the women at these parties were prostitutes. "He could well have not realized it, because you see, in these parties, one is not necessarily clothed and I challenge you to tell a naked prostitute from a naked worldly woman," Mr. Leclerc told Europe 1 radio."


    "Dans un échange coloré dans un interview à la radio récemment, l'un des avocats de M. Strauss-Kahn, Henri Leclerc, a déclaré l'ancien chef du FMI n'était pas au courant que les femmes à ces parties étaient des prostituées. "Il aurait très bien pu ne pas s'en rendre compte, parce que vous voyez, dans ces parties, l'une n'est pas nécessairement vêtu et je vous mets au défi de dire une prostituée nue d'une femme nue mondaine», dit M. Leclerc la radio Europe 1."


    Here is some interesting excerpts from the WSJ -- can't link the story as it will disappear in a week for nonsubscribers.

    EUROPE NEWSFEBRUARY 22, 2012.Strauss-Kahn Questioned by French Police
    Inquiries Into Alleged Prostitution Ring Put Former IMF Chief, Once a Presidential Hopeful, Back in the Spotlight


    PARIS—Former International Monetary Fund chief Dominique Strauss-Kahn was taken into custody for questioning over allegations of a prostitution ring operating out of the northern French city of Lille and reaching as far as Washington, putting the onetime French presidential hopeful back into a harsh international spotlight.

    Mr. Strauss-Kahn presented himself at the police station at 9 a.m. Tuesday, said a spokeswoman at the Lille prosecutor's office. He is being questioned with regard to an investigation for "complicity in a prostitution network" and "aiding and abetting in the misappropriation of company assets," she said.

    The detention is part of an investigation French police are conducting into the alleged prostitution ring. Preliminary charges have been brought against eight people, including a police commissioner and a former regional head of a French company, who was allegedly filing expense reports to cover the costs of the alleged ring. Prosecutors say preliminary charges have been brought against all of them for involvement in a prostitution network.

    According to French news reports, Mr. Strauss-Kahn allegedly was invited to parties by the prostitution ring that took place in Paris as well as in Washington—with the last one taking place in the U.S. capital just days before Mr. Strauss-Kahn's ill-fated trip to New York. The reports allege the expenses were covered by the prostitution ring.

    A person familiar with the matter confirmed that "prostitutes were brought from France for these parties," saying there were at least "three trips to the U.S. which were for orgies." The person said the "last trip was just before the Sofitel case."

    Paying prostitutes isn't illegal in France, but encouraging prostitution by offering them to others and using corporate funds to pay for them is.

    Lawyers say it isn't likely that Mr. Strauss-Kahn would face prosecution in the U.S. for soliciting prostitution, even if the French allegations prove to be true. Prosecutors in the U.S. typically pursue cases against the employees or owners of prostitution rings, rather than their customers, the lawyers said.

  2. #2
    ebonylover retired...
    Join Date
    Mar 2010
    Location
    Montreal
    Posts
    1,169
    In french Journal le monde today :
    http://www.lemonde.fr/dsk/article/20...0_1522571.html

    Carlton de Lille : Strauss-Kahn mis en garde à vue

    L'ancien directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn a été placé en garde à vue, mardi 21 février, à Lille (Nord), pour "complicité de proxénétisme" et "recel d'abus de biens sociaux" dans l'affaire dite "du Carlton". Une juge d'instruction dans l'affaire dite "du Carlton" était attendue dans la soirée à la caserne de gendarmerie de Lille pour prolonger sa garde à vue de 24 heures.

    M. Strauss-Kahn est interrogé par les enquêteurs de la police judiciaire au sujet de soirées libertines auxquelles il aurait pris part, notamment à Paris et à Washington, afin de déterminer s'il savait que les femmes qui y participaient étaient des prostituées. Plusieurs de ces soirées ont été organisées et financées par deux entrepreneurs de la région de Lille, Fabrice Paszkowski et David Roquet.

    Les dernières de ces soirées ont eu lieu du 11 au 13 mai à Washington, à la veille de l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn dans le cadre de l'affaire du Sofitel de New York, dans laquelle une femme de chambre, Nafissatou Diallo, l'accusait d'agression sexuelle. Les poursuites pénales ont été abandonnées par la justice américaine dans cette dernière affaire.

    Si les juges d'instruction chargés du dossier estimaient les charges suffisantes à l'encontre de Dominique Strauss-Kahn, il pourrait être poursuivi pour "complicité de proxénétisme" et "recel d'abus de biens sociaux". Ce dernier chef impliquerait que Dominique Strauss-Kahn ait eu connaissance de l'éventuelle origine frauduleuse des dépenses dont il aurait bénéficié. La question d'éventuelles contreparties à ces soirées devrait également lui être posée. Selon les avocats de MM. Paszkowski et Roquet, leurs clients ont répondu par la négative à cette question.
    DSK doit également être entendu mercredi par des policiers de l'IGPN (Inspection générale de la police nationale, la "police des polices") dans le volet policier du dossier, dans lequel le commissaire divisionnaire Jean-Christophe Lagarde, chef de la sûreté départementale du Nord – suspendu de ses fonctions – est mis en examen, selon une source proche de l'enquête.

    L'avocate de l'ancien favori socialiste des sondages pour la présidentielle française, MeFrédérique Baulieu, est arrivée sur place une heure après le placement en garde à vue de son client, sans faire de déclaration à la presse. Elle va l'assister lors de la garde à vue, qui peut théoriquement se prolonger jusqu'à quatre-vingt-seize heures, mais devrait plutôt durer quarante-huit heures, selon une source proche du dossier.

    L'ancien directeur général du Fonds monétaire international avait demandé à deux reprises à s'expliquer dans cette affaire, dès l'apparition de son nom dans la presse, à la mi-octobre. Me Henri Leclerc, l'un de ses avocats, avait déclaré en décembre que son client "pouvait parfaitement ignorer" que les femmes rencontrées lors de soirées libertines étaient des prostituées.

    Huit personnes ont été mises en examen dans ce dossier, parmi lesquelles trois responsables de l'hôtel Carlton de Lille, un avocat et un haut gradé de la police dans le Nord, le commissaire Jean-Christophe Lagarde.

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •