Page 1 of 4 123 ... LastLast
Results 1 to 15 of 56

Thread: Hiérarchie!

  1. #1

    Question Hiérarchie!

    Salut à tous!

    Hey j'ai une question sérieuse pour toutes les SP et clients, croyez vous en la Hiérarchie du client?

    Je m'explique pensez vous comme moi que le client régulier est au dessus du client occasionnel et que le client occasionnel est au dessus du client rare?

    Plus précisément, si vous êtes un client régulier d'une escorte depuis un certain temps et que vous estimer investir dans sa "compagnie/accompagnement" au moins 8000$ dans une année...pensez vous que vous avez le droit a un traitement favorable au client occasionnel et celui rare? Ce que je veux dire par traitement favorable c'est le respect d'une certaine entente de base..comme avoir la priorité sur une heure de l'horaire de cette escorte...ou une demande simple, comme être toujours le premier client dans la journée de cette escorte la journée ou vous la voyer?

    Ou penser vous au contraire que le client régulier na aucun avantage et qu'il est juste stupide d'investir autant dans la "compagnie/accompagnement" d'une même escorte? Enfin pour comparaison, si vous êtes investisseur à 60% dans une compagnie pensez-vous avoir droit à un traitement privilégier sur les investisseurs à 15% 20% ou 30% ou vous penser être égal à eux?

    Bien sur la différence ici c'est que si vous arrêter de voir une escorte de façon régulière, elle vous remplacera facilement par des bouches trou qui seront des clients occasionnel, alors qu'une compagnie qui perd un investisseur à 60% risque de se retrouver dans de sérieux trouble.

    Mais la question demeure quand même intéressante selon moi, si vous êtes un client régulier penser vous avoir droit a un certain traitement favorable comparer à l'occasionnel ou le bouche trou rare?

    Ajouter a l'investissement monétaire des cadeaux comme "bonification" ou enfin achat d'un certains privilège.

    Enfin que penseriez vous d'une compagnie dans laquelle vous investissez qui vous dirais...compte toé chanceux que je t'ai parfois traiter en priorité...pis là la, tu va passer deuxième le grand, car j'ai un client rare qui sort de nulle part qui veut me voir... fa que prend ton trou pis espère que je te passe en priorité la prochaine fois. Ajouter à cela le fait que des petites demandes anodines tels que port de bas nylon lors d'une rencontre sois systématiquement refuser ou avorter. Qu'en pensez vous?

    Donner moi vos commentaires que je puisse évaluer ma position si oui ou non j'ai eu raison de m'avoir emporter un peu.

    Merci!

    Rocker

    PS: Non je ne dirai pas de qui il s'agit, car je garde quand même un sentiment positif à l'égard de cette créature absolument divine dont j'ai beaucoup d'amertume de ne plus la revoir. J'ai été chassé de son jardin enchantée pour avoir oser m'indigner de mon traitement.

  2. #2
    Personnellement, mais c'est mon humble opinion, je crois qu'effectivement, les meilleurs clients d'une escorte doivent avoir la priorité sur les autres. je suis convaincu que ça doit marcher comme ça. C'est ça le commerce, et dans tout domaine. C'est une relation d'affaires.

    Et je sais que dans certaines agences que j'ai appelées (pas toutes), plusieurs merbistes se sont plaints que le booker gardait ses meilleures filles pour certains clients. Ces clients devaient certainement être les meilleurs clients de l'agence. C'est sur que c'est plate pour les nouveaux clients qui voudraient eux aussi pouvoir profiter de ses beautés, mais c,est comme ça que ca marche.

    Mais je ne suis pas vraiment ce qu'on appelle un client qui va mettre beaucoup beaucoup d,argent sur une fille. Oui si j'aime une fille je vais vouloir la revoir et je vais le faire, mais j'aime beaucoup en essayer d,autres. Il y a tellement de belles et bonnes escortes à Montréal, nous sommes reconnus pour nos escortes, que je veux bien pouvoir en expérimenter plusieurs!

    C'est un commerce, et tout le monde a le droit d,agir comme il l'entend, escortes commes agences comme clients, même si ça ne plait pas à tout le monde!

  3. #3
    Quote Originally Posted by Maxime
    Mais je ne suis pas vraiment ce qu'on appelle un client qui va mettre beaucoup beaucoup d,argent sur une fille
    Tu es plus du type occasionnel et je suis plus du type régulier. Mais ton approche dans cette buisness est peut-être mieux adapter que la mienne, car je vois que les bons compte (régulier) ne mon pas apporter une forme de considération ou respect...je suis pour elle...pas grand chose. Peut-être qu'à l'avenir c'est un occasionnel que je devrais devenir.

    Mais bon la chance me souris un peu parce que j'ai rencontré dernièrement une autre escorte qui risque de devenir mon escorte régulière, parce que comme ont dit...so far so good avec elle. On semble s'entendre sur toute la ligne.

    Rocker

  4. #4
    Quote Originally Posted by LeGuy
    ... Wow certaines de tes neurones me semblent avoir une géométrie bizarre ...Dommage que ta suffisance intellectuelle t'interdise de réfléchir
    Deux autres insultes...j'attends la justice a deux cennes de merb. Je me retiens encore de répondre...

    Rocker

  5. #5
    Quote Originally Posted by LeGuy
    Ta réponse m'importe peu. Je voulais simplement démontrer aux gens ayant une géométrie de neurones conventionnelle l'absurdité de tes propos.
    Une autre insulte...

    Rocker

  6. #6
    Quote Originally Posted by 10-19
    Ça fonctionne comme ça dans pratiquement toutes les sphères d'activités humaines: les banques offrent des taux préférentiels à leurs meilleurs clients, les compagnies mettent sur pied des programmes de fidélisation, etc. Le fondement même de notre culture du trickle-down economy se fonde sur la notion de privilège. Pourquoi en serait-il autrement ici?

    Pour le reste, je retiens surtout l'usage incorrect du mot ''investissement''.

    Le titre, par ailleurs, est tout aussi confondant.
    Merci de ta réponse et quel mot utiliserais tu plutôt qu'investissement? Dépense?

    Rocker

  7. #7
    Quote Originally Posted by LeGuy
    Et c'était ma dernière Maintenant j'espère que tu comprends comment les autres se sentent quand ils en reçoivent de toi .... Bonne journée
    Je ne vais pas t'insulter car je crois que tu as commencer a réaliser que tu creusais ta tombe toi même...mais surtout essai de comprendre le fonctionnement de la suspension. C'est justement pour méditer sur ce que l'on a fait qui brise les règles et qu'il ne faut pas faire... par conséquent je n'avais pas besoin de ta morale.

    Rocker

  8. #8
    Quote Originally Posted by 10-19
    Achat, entre autres. On achète un service.
    Point retenu, j'avoue que mon terme était mal choisi alors.

    Rocker

  9. #9
    Adorable libertine
    Join Date
    Apr 2007
    Location
    Around Montréal...
    Posts
    1,452

    Il y a un mot qui ne reflète pas du tout la réalité..

    dans ton énoncé....

    J'ai déjà eu des commerces dans d'autres secteurs, alors, "parler business", est sûrement quelque chose qui m'est familier, un peu tout de même...

    "Client" et "Investisseur" ont complètement deux rôles différents dans une entreprise.

    Un client sait très bien qu'il est un pilier dans une entreprise, son rôle peut être de petite ou plus grande envergure, dépendant si l'on a affaire à un "bon client, ou très bon client, ou un client occasionnel".... Le pouvoir décisationnel est tout de même assez restreint, habituellement, au niveau de la gestion du commerce lui-même, et se limite, la plupart du temps, qu'à des suggestions ponctuelles, des demandes spéciales quoi. Tout commerce peut, à sa guise, acquieser à la demande ou ne pas la satisfaire, jugeant celle-ci en dehors de son créneau. Ou offrir, comme certains pratiquent, un rabais sur tous les achats subséquents, par exemple...

    Un investisseur est un partenaire, qui peut avoir droit de vote ou non, dépendant du nombre d'actions et du type d'actions qu'il possède de ledit commerce, par exemple. Habituellement, il y a un retour sur le capital investi, s'il a investi dans un commerce qui est rentable, évidement. Le but premier d'un investisseur est de faire cumuler son argent.

    En tenant ceci en compte, nous pouvons bien affirmer qu'un client d'escorte n'est pas un investisseur dans son commerce, peu importe de quelle catégorie de client il fait parti. Le seule but d'un client, c'est d'être satisfait du service de compagnie de l'escorte. La surenchère des attentes se fait souvent entendre, peu importe le commerce exploité... J'ai entendu souvent: " Hey!! Je dois avoir des parts, moi ici, avec tout l'argent que j'ai dépensé ici!!!"... et bien non...Un très bon client devrait s'attendre à recevoir un service "hors-pair", comme tous les services qui ont fait qu'il est devenu un consommateur régulier de ledit commerce. Oui, bien sûr, on développe une certaine "amitié de commerce" lorsqu'on revoit souvent les mêmes gens... Mais habituellement, cela n'inclut pas nécessairement de se limiter à offrir nos services qu'à eux. Car, on s'entend bien, habituellement, ce n'est pas qu'un seul client qui fait vivre, à lui-seul, un commerce.

    Pour ce qui de la suite de ton post, Rocker,au sujet de ton échange avec cette escorte, il semble que tu aies une belle mésentente avec cette femme, et que cela relève de quelque chose de privé entre vous 2...Tu devrais plutôt tenter d'avoir l'explication de sa part ( si tu ne l'as pas déjà, au fait...)pour saisir pourquoi cette femme-là, tout d'un coup, ne veut plus te voir....

    Moi, quand j'ai invité à prendre la porte à des clients dans mes commerces, c'est qu'ils avaient eu un comportement et une attitude qui ne me convenaient pas. Les gens partaient fâchés, mais certains sont revenus, en s'excusant et en demandant de pouvoir venir acheter encore dans mes magasins... Oui, on était plus cher, car nous étions spécialisés ( à comparer à Wal-Mart..par exemple...)...mais on avait la qualité et l'exclusité qu'on ne retrouvait pas ailleurs, et aussi, un service à la clientèle impeccable.
    Ce que je veux essayer de souligner ici, c'est que si un homme aime ces rendez-vous précédents, et que cet homme aime la façon de faire business d'une escorte , pourquoi exiger davantage ???? Ce n'est pas implicitement relié à "l'environnement escorte" que tout cela devrait se faire sans attaches ni attentes?? Les hommes rencontrent des escortes en soulignant que ce pourraient être mieux que de rencontrer une femme dans un bar, car elle ne te harcelera pas après...et en plus, tu n'as pas à faire toute une démarche, et tu es vraiment sûr que tu vas t'amuser comme tu le pensais. Tandis que rencontrer une escorte, c'est quelque chose de très défini dans le temps, contre une donation. et après, on n'en parle plus. On ne se doit plus rien.
    Je crois qu'un hobbyste comme une escorte ont chacun la liberté de vouloir revoir ou non les mêmes personnes.

    Je ne crois pas faire erreur ici.
    Last edited by Maria Divina; 08-31-2008 at 01:06 PM.

  10. #10
    Quote Originally Posted by Maria Divina
    dans ton énoncé....

    J'ai déjà eu des commerces dans d'autres secteurs, alors, "parler business", est sûrement quelque chose qui m'est familier, un peu tout de même...

    "Client" et "Investisseur" ont complètement deux rôles différents dans une entreprise.

    Un client sait très bien qu'il est un pilier dans une entreprise, son rôle peut être de petite ou plus grande envergure, dépendant si l'on a affaire à un "bon client, ou très bon client, ou un client occasionnel".... Le pouvoir décisationnel est tout de même assez restreint, habituellement, au niveau de la gestion du commerce lui-même, et se limite, la plupart du temps, qu'à des suggestions ponctuelles, des demandes spéciales quoi. Tout commerce peut, à sa guise, acquieser à la demande ou ne pas la satisfaire, jugeant celle-ci en dehors de son créneau. Ou offrir, comme certains pratiquent, un rabais sur tous les achats subséquents, par exemple...

    Un investisseur est un partenaire, qui peut avoir droit de vote ou non, dépendant du nombre d'actions et du type d'actions qu'il possède de ledit commerce, par exemple. Habituellement, il y a un retour sur le capital investi, s'il a investi dans un commerce qui est rentable, évidement. Le but premier d'un investisseur est de faire cumuler son argent.

    En tenant ceci en compte, nous pouvons bien affirmer qu'un client d'escorte n'est pas un investisseur dans son commerce, peu importe de quelle catégorie de client il fait parti. Le seule but d'un client, c'est d'être satisfait du service de compagnie de l'escorte. La surenchère des attentes se fait souvent entendre, peu importe le commerce exploité... J'ai entendu souvent: " Hey!! Je dois avoir des parts, moi ici, avec tout l'argent que j'ai dépensé ici!!!"... et bien non...Un très bon client devrait s'attendre à recevoir un service "hors-pair", comme tous les services qui ont fait qu'il est devenu un consommateur régulier de ledit commerce. Oui, bien sûr, on développe une certaine "amitié de commerce" lorsqu'on revoit souvent les mêmes gens... Mais habituellement, cela n'inclut pas nécessairement de se limiter à offrir nos services qu'à eux. Car, on s'entend bien, habituellement, ce n'est pas qu'un seul client qui fait vivre, à lui-seul, un commerce.

    Pour ce qui de la suite de ton post, Rocker,au sujet de ton échange avec cette escorte, il semble que tu aies une belle mésentente avec cette femme, et que cela relève de quelque chose de privé entre vous 2...Tu devrais plutôt tenter d'avoir l'explication de sa part ( si tu ne l'as pas déjà, au fait...)pour saisir pourquoi cette femme-là, tout d'un coup, ne veut plus te voir....

    Moi, quand j'ai invité à prendre la porte à des clients dans mes commerces, c'est qu'ils avaient eu un comportement et une attitude qui ne me convenaient pas. Les gens partaient fâchés, mais certains sont revenus, en s'excusant et en demandant de pouvoir venir acheter encore dans mes magasins... Oui, on était plus cher, car nous étions spécialisés ( à comparer à Wal-Mart..par exemple...)...mais on avait la qualité et l'exclusité qu'on ne retrouvait pas ailleurs, et aussi, un service à la clientèle impeccable.
    Ce que je veux essayer de souligner ici, c'est que si un homme aime ces rendez-vous précédents, et que cet homme aime la façon de faire business d'une escorte , pourquoi exiger davantage ???? Ce n'est pas implicitement relié à "l'environnement escorte" que tout cela devrait se faire sans attaches ni attentes?? Les hommes rencontrent des escortes en soulignant que ce pourraient être mieux que de rencontrer une femme dans un bar, car elle ne te harcelera pas après...et en plus, tu n'as pas à faire toute une démarche, et tu es vraiment sûr que tu vas t'amuser comme tu le pensais. Tandis que rencontrer une escorte, c'est quelque chose de très défini dans le temps, contre une donation. et après, on n'en parle plus. On ne se doit plus rien.
    Je crois qu'un hobbyste comme une escorte ont chacun la liberté de vouloir revoir ou non les mêmes personnes.

    Je ne crois pas faire erreur ici.

    Oui bon j'ai reconnu que mon utilisation du mot investissement était erroné. Donc je parle en tant qu'acheteur maintenant.

    Mais même si vous voulez tous parler de cette buisness comme de toute autres buisness-- ce dont je me refuse-- et je m'explique pourquoi. Pour moi toute buisness en rapport avec des services d'être humain a être humains ne peuvent pas être traiter comme des buisness de vente d'objets, d'animaux ou végétaux.

    Pour la vente d'objets vous avez une garantie...pour la vente d'un animal vous avez son pedigree etc...mais pour une vente d'un service humain, il n'y a pas de garantie? Les choses changes alors...

    Puis peu importe la buisness, un client majeur a bien le droit a de petits privilèges...rien bien sur pour affecter la buisness du "commerce" ou changer le service. Je cherche pas a obtenir des services non disponible, je cherche juste a me sentir un joueur important dans la buisness en tant qu'acheteur régulier.

    Maria si tu es la plus grande acheteuse dans mon commerce depuis un certains temps, comment te sentirais tu si je te disais...bon attend aujourd'hui, tu va passer après un acheteur qui est moins qu'occasionnel, comme tu es une acheteuse régulière, je te réserve la deuxième place...il y a quelque chose qui cloche a mon avis la dedans. Au contraire, je te dirais venez Maria vous saurez la première, je ne vous ferez pas attendre vous qui êtes ma meilleur acheteuse et je respecte votre désir d'être première. Un privilège bien petit mais qui fait grandement plaisir.

    Sans hiérarchie c'est le chaos et moi je me sens trou de cul plutôt que privilégier dans cette situation. Sans compter que maintenant je me sens même un peu con d'avoir autant acheter au même endroit.

    Aussi une autre chose qui distincte cette buisness des autres, c'est le choix. Oui! On choisi pas une escorte pour un service humain comme on choisi une paire de chaussette, un objet ou autres. Non il y a une forme d'amour déguiser dans tous cela, la personne nous plais énormément et après une première rencontre on la choisi (élu) comme celle a qui nous allons acheter le service de façon régulière...c'est comme ça et c'est humain qu'il en soit ainsi...sinon il serait juste question d'instinct animal a assouvir sans passion, sans raison juste comme un chien qui se débarasse d'un instinct de survie.

    Rocker

  11. #11
    Adorable libertine
    Join Date
    Apr 2007
    Location
    Around Montréal...
    Posts
    1,452
    Quote Originally Posted by Rocker74

    A) Mais même si vous voulez tous parler de cette buisness comme de toute autres buisness-- ce dont je me refuse-- et je m'explique pourquoi. Pour moi toute buisness en rapport avec des services d'être humain a être humains ne peuvent pas être traiter comme des buisness de vente d'objets, d'animaux ou végétaux.

    B) Pour la vente d'objets vous avez une garantie...pour la vente d'un animal vous avez son pedigree etc...mais pour une vente d'un service humain, il n'y a pas de garantie? Les choses changes alors...

    C) Puis peu importe la buisness, un client majeur a bien le droit a de petits privilèges...rien bien sur pour affecter la buisness du "commerce" ou changer le service. Je cherche pas a obtenir des services non disponible, je cherche juste a me sentir un joueur important dans la buisness en tant qu'acheteur régulier.

    D) Maria si tu es la plus grande acheteuse dans mon commerce depuis un certains temps, comment te sentirais tu si je te disais...bon attend aujourd'hui, tu va passer après un acheteur qui est moins qu'occasionnel, comme tu es une acheteuse régulière, je te réserve la deuxième place...il y a quelque chose qui cloche a mon avis la dedans. Au contraire, je te dirais venez Maria vous saurez la première, je ne vous ferez pas attendre vous qui êtes ma meilleur acheteuse et je respecte votre désir d'être première. Un privilège bien petit mais qui fait grandement plaisir.

    E) Sans hiérarchie c'est le chaos et moi je me sens trou de cul plutôt que privilégier dans cette situation. Sans compter que maintenant je me sens même un peu con d'avoir autant acheter au même endroit.

    F) Aussi une autre chose qui distincte cette buisness des autres, c'est le choix. Oui! On choisi pas une escorte pour un service humain comme on choisi une paire de chaussette, un objet ou autres. Non il y a une forme d'amour déguiser dans tous cela, la personne nous plais énormément et après une première rencontre on la choisi (élu) comme celle a qui nous allons acheter le service de façon régulière...c'est comme ça et c'est humain qu'il en soit ainsi...sinon il serait juste question d'instinct animal a assouvir sans passion, sans raison juste comme un chien qui se débarasse d'un instinct de survie.

    Rocker

    Je vais répondre en notant d'une lettre pour faire référence au paragraphe auquel il se rapporte.

    a) Oh! oui, tous services humains se doit d'être administrer de la même manière qu'un de vente d'objets.... Nous avons tout pleins d'exemple: service de ménage à domicile, animation à domicile de fête d'enfants, soins de santé à domicile...... pour en nommer 3 rapidement..

    b) et non...pas de garantie sur les services humains.....si tu n'aimes pas ta femme de ménage, tu as 2 choix: lui faire part de ton mécontentement...et si ça persiste, changer de femme de ménage....

    c) Ah! pour cela, je pense que c'est normal, si un client devient un "chouchou" ( par rapport à la haute fréquence ou tout autre raison....), on peut accorder des privilèges pour remercier et aussi, pour consolider le lien commercial.
    J'ai une question qui m'effleure l'esprit: "Es-tu vraiment au courant du revenu annuel d'une escorte, et à quel pourcentage tes visites correspondent?" Il se pourrait que l'idée que le pourcentage de tes rencontres ne montent pas aussi haut que tu pourrais le penser...

    d) Je n'ai jamais dit à quelqu'un de passer en deuxième...
    J'ai toujours procédé par "Premier arrivé, premier servi"...et je continue à la faire aussi lors de la prise de mes rendez-vous.

    e)Je pense que ta vision est élitiste, c'est-à-dire que tu priviligierais un client vu "sa classe"... Moi, je suis pour l'égalité des chances, et surtout y aller par ordre.....

    f) Oui, apprécier(aimer) vraiment la personnalité et le type d'accompagnement qu'une escorte prodigue sont nécessaires afin de vouloir répéter avec elle plusieurs fois. Je perçois que tu sembles apprécier une certaine connivence envers une escorte que tu rencontres... Il faut être quand même un peu objectifs aussi que l'on sait bien les bases de l'échange ici..et que parler de "vrai amour" est nul et non avenu dans l'univers des escortes. Nous ne sommes pas là pour ça, ni les hobbyistes, ni les escortes. Aussi agréable et chaleureux que cela puisse être, cela ne fait pas parti de l'équation de base.

  12. #12
    Quote Originally Posted by Maria Divina
    Je vais répondre en notant d'une lettre pour faire référence au paragraphe auquel il se rapporte.

    a) Oh! oui, tous services humains se doit d'être administrer de la même manière qu'un de vente d'objets.... Nous avons tout pleins d'exemple: service de ménage à domicile, animation à domicile de fête d'enfants, soins de santé à domicile...... pour en nommer 3 rapidement..

    b) et non...pas de garantie sur les services humains.....si tu n'aimes pas ta femme de ménage, tu as 2 choix: lui faire part de ton mécontentement...et si ça persiste, changer de femme de ménage....

    c) Ah! pour cela, je pense que c'est normal, si un client devient un "chouchou" ( par rapport à la haute fréquence ou tout autre raison....), on peut accorder des privilèges pour remercier et aussi, pour consolider le lien commercial.
    J'ai une question qui m'effleure l'esprit: "Es-tu vraiment au courant du revenu annuel d'une escorte, et à quel pourcentage tes visites correspondent?" Il se pourrait que l'idée que le pourcentage de tes rencontres ne montent pas aussi haut que tu pourrais le penser...

    d) Je n'ai jamais dit à quelqu'un de passer en deuxième...
    J'ai toujours procédé par "Premier arrivé, premier servi"...et je continue à la faire aussi lors de la prise de mes rendez-vous.

    e)Je pense que ta vision est élitiste, c'est-à-dire que tu priviligierais un client vu "sa classe"... Moi, je suis pour l'égalité des chances, et surtout y aller par ordre.....

    f) Oui, apprécier(aimer) vraiment la personnalité et le type d'accompagnement qu'une escorte prodigue sont nécessaires afin de vouloir répéter avec elle plusieurs fois. Je perçois que tu sembles apprécier une certaine connivence envers une escorte que tu rencontres... Il faut être quand même un peu objectifs aussi que l'on sait bien les bases de l'échange ici..et que parler de "vrai amour" est nul et non avenu dans l'univers des escortes. Nous ne sommes pas là pour ça, ni les hobbyistes, ni les escortes. Aussi agréable et chaleureux que cela puisse être, cela ne fait pas parti de l'équation de base.
    Bon d'abord je sens un changement de ton inadéquat et une certaine incompréhension que je soupçonne volontaire.

    D'abord ton explication à la réponse (a) est pas très convaincante a mon avis. Tu veux quoi pour la fête d'enfant? Un clown en papier ou un vrai clown? Les objets et les services d'être humain ne peuvent pas être traiter de la même façon.

    Pour la réponse au (c) merci de te rendre compte que certains privilèges sont normaux. Deuxièmement sans entrer dans les détails, je peu avoir une idée d'après ses activités connu a elle ce qu'elle fait ($) environ et ce que je représente dans son revenu...alors Maria calme toi. Non je ne connais pas exactement son revenu mais j'en ai une bonne idée.

    Pour la réponse au (e) je crois que tu as faux sur toute la ligne...rien a voir avec la classe mais bien plutôt la régularité qui impose l'importance dans la hiérarchie. Puis pour l'égalité des chances on repassera...voyons toi même j'en suis sur déplaçerais un client occasionnel ou rare pour accommoder un régulier...sinon je te conseil de ne pas dire trop fort a tes régulier qu'ils ne valent pas plus que les autres.

    Enfin pour (f) toute est question de capacité et de vision. Moi je suis capable d'aimer de cette façon et même mieux, si j'aime pas ben tu me reverra pas. Je dis cela avec tous le sérieux du monde et pourtant je ne crois pas en l'amour, mais j'ai la certitude qu'une chimie s'installe et doit s'installer et qu'on lui donne le nom d'amour c'est tous. Si je ressens rien ben je décroche immédiatement.

    Rocker
    Last edited by Rocker74; 08-31-2008 at 02:39 PM.

  13. #13
    R E S P E C T
    Join Date
    Jul 2008
    Location
    Quebec
    Posts
    802
    Je suis dans le domaine publique depuis plus de 30 ans et ma première règle de conduite, et la règle que je tente de transmettre aux nouveaux, est "chaque client mérite le mème service et la mème attention a 100%".

    Prenons exemple la vente de chaussures (pourrait être applicable a n’importe quel produit ou service).

    Client x vient acheter qu’une paire par année, mais son budget ou besoin lui permet simplement pour une paire. Ce client me donne donc 100% de sa business.

    Client y vient acheter 4 paires par années, encore la son besoin / budget est de 4 paires / années = 100% de sa business.

    Bon simpliste vous allez dire car c’est mathématique, right, ajoutons le coté humain maintenant.

    Client y qui semble être a plus haut volume reçoit des sois disant "traitement de faveur" et il s’en rend compte. Ah, mais nous avons impression qu’il devrait en être bien heureux ... pour moi c’est faux. Si c’était moi le client qui recevrait ces traitements de faveurs je me demanderais toujours si je ne serais pas déplacer vers l’arrière s’il arrive un client plus payant que moi.

    Si par malheur c’est le client y qui se sent déclasser, il va aller ailleurs ... grosse perte pour mon commerce. Ah mais pas de problème, j’ai toujours mon client x a bas volume ... encore faux. Il ne sait jamais senti assez important dans mon commerce, il est aussi parti ailleurs ...........

    Morale de l’histoire ... chaque client mérite 100% de respect et d’attention car nous traitons avec un individu et non pas un portefeuille inerte.

  14. #14
    Adorable libertine
    Join Date
    Apr 2007
    Location
    Around Montréal...
    Posts
    1,452
    Quote Originally Posted by Rocker74
    Bon d'abord je sens un changement de ton inadéquat et une certaine incompréhension que je soupçonne volontaire.

    D'abord ton explication à la réponse (a) est pas très convaincante a mon avis. Tu veux quoi pour la fête d'enfant? Un clown en papier ou un vrai clown? Les objets et les services d'être humain ne peuvent pas être traiter de la même façon.

    Pour la réponse au (c) merci de te rendre compte que certains privilèges sont normaux. Deuxièmement sans entrer dans les détails, je peu avoir une idée d'après ses activités connu a elle ce qu'elle fait ($) environ et ce que je représente dans son revenu...alors Maria calme toi. Non je ne connais pas exactement son revenu mais j'en ai une bonne idée.

    Pour la réponse au (e) je crois que tu as faux sur toute la ligne...rien a voir avec la classe mais bien plutôt la régularité qui impose l'importance dans la hiérarchie. Puis pour l'égalité des chances on repassera...voyons toi même j'en suis sur déplaçerais un client occasionnel ou rare pour accommoder un régulier...sinon je te conseil de ne pas dire trop fort a tes régulier qu'ils ne valent pas plus que les autres.

    Enfin pour (f) toute est question de capacité et de vision. Moi je suis capable d'aimer de cette façon et même mieux, si j'aime pas ben tu me reverra pas. Je dis cela avec tous le sérieux du monde et pourtant je ne crois pas en l'amour, mais j'ai la certitude qu'une chimie s'installe et doit s'installer et qu'on lui donne le nom d'amour c'est tous. Si je ressens rien ben je décroche immédiatement.

    Rocker
    Je voulais juste te dire que mon ton est très sérieux, mais je ne suis en rien fâchée..mais pas du tout... J'ai essayé d'émettre mon point de vue, selon mon expérience de femme dans la trentaine...

    Nos opinions peuvent diverger, et c'est correct... Tu n'as pas saisi, dans le sens que je les écrivais, certaines de mes interventions.... et tu en as le droit aussi...

    J'arrête la discussion maintenant, car je sens qu'on perds un peu l'essence de ce que c'est une discussion...( selon ma définition....)

    Au moins, tu auras l'opinion d'une escorte, qui ressemble à beaucoup d'opinions d'autres escortes, car j'ai eu la chance d'échanger avec plusieurs... On a peut-être pas toutes la même manière d'opérer( dans tous les sens...)...mais, il est certain qu'on ne veut pas trouver l'amour en faisant cet activité.

    Passe un beau restant de fin de semaine...

    ps...J'ai mis des émoticons, pour afficher mon état quand je t'écris..

  15. #15
    I am me, too!
    Join Date
    Mar 2004
    Location
    If only I knew...
    Posts
    2,214
    Ce thread ressemble beaucoup à un autre qui est présentement actif il me semble. Les avantages et tarifs spéciaux?

    Dans ce milieu, nous faisons affaire avec des personnes et des compagnies plutôt petite, ce qui fait que le favoritisme est probablement inévitable à quelques occasions: si ça clique, ça risque d'être meilleur.

    Je suis plutôt d'accord avec Maria D. Premier arrivé, premier servi. Pour ce qui est des "traitements préférentiels aux "bon clients", c'est comme pour n'importe quel commerce: certains offrent des "Air Miles" d'autres pas. C'est mon choix de faire de ce critère un point important ou pas et de décider de ne voir que ceux qui offrent des AirMiles si je le désire. Si "Joe Bricoleur" offres des AirMiles mais me donne un service qui ne rencontre pas mes exigences, je serai fou de ne pas aller chez son concurent, "Gros Constructeur", même si "Gros Constructeur" ne me donne pas de AirMiles.

    Ce qui compte en fin de ligne, c'est le service reçu, pas les primes et autres attentions. A mon avis, nous n'avons aucun droit d'exiger une certaine priorité ou traitement de faveur des dames que nous rencontrons, peu importe si on voit la dame 1 fois par année ou une fois par semaine. Peu importe l'avantage, ceux que nous pouvons possiblement recevoir doivent êtres offerts, pas exigés (edit: enlever l'anglicisme) ou considérés comme dus.

    Si la dame donne la priorité à un client qui la voit une fois par année en ANNULANT le rdv d'un client qui la voit une fois par semaine et que les 2 clients lui paie le même montant et prennent le même nombre d'heures, moi, à la place du client hebdomadaire, je me poserais des questions. Ca peut arriver une fois, peut-être deux au maximum? Qui sait, la dame peut vraiment apprécier ce client annuel? Ou est-ce que la dame commence à en avoir son voyage du client hebdomadaire? Au fond, peu importe, la dame devrait DEMANDER au client hebdomadaire si il conscent à déplacer son rdv et accepter la réponse du client QUI A RÉSERVÉ EN PREMIER. Si la dame procèdes différamment et que nous ne sommes pas d'accord, rien ne nous empèches d'aller ailleurs sans qu'il soit nécessaire de se faire "bannir du jardin".
    Last edited by metoo4; 09-01-2008 at 04:08 AM.

Page 1 of 4 123 ... LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •